Histoire Inspirante – Les piments rouges forts

Cette histoire s’est passée il y a une cinquantaine d’années.
Un homme, au cours d’un voyage, découvre pour la première fois de sa vie « un souk ».
D’abord étonné, il tombe rapidement sous le charme.
Tous ces bruits, ces couleurs, ces odeurs d’épices…l’enivrent.

Il déambule tout le  long de ces allées éphémères quand il aperçoit un étale de fruits exotiques.
Ces fruits inconnus ont l’air si appétissants !
L’un d’eux, en particulier,   attire l’attention l’enfant.
Il en achète une dizaine.

Il fait très chaud, et il se réjouit à l’idée d’étancher sa soif avec ces superbes fruits.
À la sortie du marché, il s’installe à l’ombre d’un arbre pour déguster le fruit de son achat.
Il croque à pleines dents dans ce superbe  fruit rouge fraiche, mais se retrouve aussitôt la bouche en feu. Il rougit, ses yeux se mettent à couler des larmes et pourtant… il continue à le manger.

Un de ses compatriotes qui le regarde faire depuis quelques minutes s’approche de lui et lui demande ce qu’il fait.
– Je pensais que ces fruits étaient excellents, j’en ai acheté une dizaine. Mais il s’avère que loin de  me  désaltérer, ils enflamment ma bouche et ma gorge.
– je comprends, lui répond son compatriote, ce sont des piments rouges, les plus forts ! Mais pourquoi continues-tu à les manger ?
– Mais parce que je les ai achetés, pardi !

Cette histoire semble absurde n’est-ce pas ? Pourquoi cet homme continue-t-il à manger ces piments qui lui font du mal ?

Cela semble incompréhensible, et pourtant, c’est une attitude que la plupart d’entre nous adoptons à un moment ou l’autre de notre vie.

Est-ce que vous voyez de quoi je veux parler ?

Nous faisons beaucoup d’efforts pour obtenir un poste ou pour construire un couple ou monter un projet.
Puis les jours, les mois, les années passent et nous nous rendons compte, que ce qui nous a pris tant de temps et donné tant de travail, ne nous convient pas d’advantage !

Mais nous insistons… Nous continuons à manger le piment rouge brûlant.

Répandre l'amour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − cinq =